Pour atteindre le mythique Machu Picchu à pied, il existe deux treks. Le plus célèbre est le chemin de l’Inca, l’autre, moins touristique et plus difficile est le Salkantay. Nous décidons donc de réserver cette seconde option afin d’éviter la foule de touristes.

Départ à 3h du matin de Cusco pour atteindre le petit village de Challacancha (3400m). Nous sommes un groupe composé d’un espagnol, trois australiens, un néo-zélandais, un hollandais, deux anglaises et trois français ! Le guide se nomme Zugar et s’avère très sympa.

Pour info nous sommes passés par la ccompagnie “Okidoki” qui est très compétente et dispose de bon matériel et d’un bon chef cuistot qui nous suit partout avec sa mule !

 

JOUR 1: MOLLEPATA (2800M) – SORAY PAMPA (3850M)

Une belle première journée malgré la fatigue du trajet. 7h de marche en tout avec la découverte du sommet enneigé du Salkantay (“Montagne Sauvage” en quechua) qui culmine à 6271m !

Après un bon déjeuner, nous poursuivons jusqu’au camp de base de Soraypampa en passant par le lac Humantay situé à 4220 mètres d’altitude tout de même !

Une fois le campement installé et le dîner servi, nous allons nous coucher pour une nuit qui va s’avérer glaciale !! Heureusement que les sacs de couchage sont bien chaud (-15 degrés tout de même).

 

JOUR 2: SORAY PAMPA (3850M) – COL DU SALKANTA (4600M) – CHAULLAY (2950M)

Après une nuit bien fraîche, réveil à 4h30 pour prendre un petit déjeuner chaud et partir en direction du col.

Les paysages sont grandioses et nous montons pendant plus de 4 heures pour atteindre le très venteux col du Salkantay. Après une montée difficile, une petite pause s’impose (sic) là haut, et nous voilà reparti pour descendre plus de 1000 mètres en direction du camp de base.

Pendant la descente, fini le froid de l’altitude, nous rentrons dans un écosystème plus chaud et a la végétation luxuriante: la jungle. Soleil, humidité, colibris et moustiques sont au rendez-vous !

Après 5 nouvelles heures de marche nous arrivons à Chaullay, le camp de base niché au milieu de la forêt, et nous avons droit à un excellent repas. Il est temps d’aller se coucher, demain debout à 4h30 pour atteindre Aguas Calientes.

 

JOUR 3: CHAULLAY (2950M) – AGUAS CALIENTES (2000M)

Le chemin jusqu’à Aguas Calientes est très agréable. Ça descend le matin au bord de gros ravins et après manger nous longeons une voie ferrée sur 12km (utilisée par les touristes voulant se rendre lsur place sans marcher) afin d’atteindre la ville d’Aguas Calientes, maintenant surnommée village du Machu Picchu. En effet, cette très belle ville touristique est située au pied du site Inca.

Nous arrivons tôt avec Pierre, ce qui nous permet de passer la soirée dans les sources chaudes de la ville au pied de la montagne. Une belle récompense après 3 jours de trek sans se reposer (et se laver…).

Nous allons quand même nous coucher tôt car demain, pas question de monter au Machu Picchu en bus !

 

JOUR 4: MONTÉE AU MACHU PICCHU ET RETOUR À CUSCO.

Réveil à 4h afin de rejoindre le Machu Picchu avant la horde de touristes qui montent en bus jusqu’au site. Nous patientons donc devant l’entrée du chemin jusqu’à l’ouverture de la route pour les piétons à 5h.

Maintenant, c’est pas moins de 2000 marches qui se dressent devant nous pour accéder au site mythique. Attention, se sont des marches Incas, de tailles et de hauteurs différentes.

Nous entamons donc ce marathon pĺein d’enthousiasme, à mi-chemin je me dis que le bus climatisé était une belle invention pour monter, mais nous arrivons quand même en haut, en un temps record de 40 minutes environ ! Pas peu fiers avec nos 2 amis espagnols et hollandais 🙂

Nous pouvons maintenant entamer la visite de ce site spectaculaire, il est comme dans les livres d’histoire et je retombe en enfance en imaginant le peuple et la vie qu’il y avait ici. La visite avec notre guide Zugar est très intéressante et nous découvrons ce lieu immense et plein d’histoire avec attention. Mais le temps passe et au bout de 5 heures de montées et descentes dans les recoins de la ville Inca, il est temps de redescendre les marches (à pied bien sûr) et de reprendre les 12km le long de la voie ferrée pour prendre notre bus direction Cusco (2h30 de marche).

Je peux sincèrement dire que c’est le plus bel endroit que j’ai vu de ma vie, ce site mérite vraiment de faire parti des 7 nouvelles merveilles du Monde, inoubliable …